Atelier de validation de la Strategie Nationale de Mise en oeuvre de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine

La Ministre du Commerce,du Transport,de l’Industrie t du Tourisme en compagnie de Madame Mama KEITA,Directrice du Bureau Sous Régionale de la Commissions Économique des Nations  pour l’Afrique (CEA)  a ouvert les travaux de l’Atelier de validation de la Stratégie Nationale pour la mise en œuvre de la Zone de Libre- Échange Continentale Africaine (ZLECAf) au Burundi en date du 6 au 7 décembre 2021.

Dans son mot introductif, Mama KEITA  a fait savoir  que les dernières estimations de la CEA indiquent que l’Afrique de l’Est va pouvoir doubler ses exportations de textiles et d’habillement à destination du marché africain ; ses exportations de manufactures légères et de l’agro-alimentaire vont croître de plus de 50% ,des millions d’emplois décents pourront être créés, avec des effets significatifs sur le niveau de vie des populations.

Selon  Mama KEITA, la ZLECAf  sera peut-être un atout majeur pour le Burundi et les autres pays africains pour se lancer aussi dans la fabrication de biens encore plus sophistiqués que les manufactures légères et l’agroalimentaire ; et d’accélérer leurs processus d’industrialisation et de développement.

Pour Madame Marie Chantal NIJIMBERE,Ministre du Commerce,du Transport,de l’Industrie et du Tourisme, cette stratégie offrira au Burundi des possibilités d’industrialisation et de transformation structurelle de l’économie nationale à travers la diversification des exportations, le développement des chaînes de valeurs régionales, le développement de l’agriculture, la compétitivité des entreprises et la sécurité alimentaire.

Il n’y a pas de doute que sa mise en œuvre constitue un grand atout pour le Burundi et surtout pour les petites et moyennes entreprises,ainsi que les petites et moyennes industries (PME/PMI). Le Ministère en charge du Commerce continuera   de demander à l’UNECA de rester  à ses côtés pour des appuis techniques dans la mise en œuvre de l’Accord sur la ZLECAf et  sa stratégie de mise en œuvre.

La Stratégie Nationale de mise en œuvre de la ZLECAf est élaborée dans le but de promouvoir les échanges du Burundi avec ses partenaires africains et elle est axée sur trois (3) enjeux majeurs :

(i) un dispositif institutionnel efficace pour capitaliser les échanges intra-africain ;

(ii) la diversification de l’offre et des marchés d’exportation ;

(iii) la promotion de la participation des femmes et des jeunes au le commerce intra-Africain.

Ainsi, de ces trois enjeux découlent quatre (4) axes d’intervention:

  1. Appropriation nationale de l’Accord sur la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine ;
  2. Diversification de l’offre exportable et des marchés de biens,amélioration de la compétitivité des entreprises nationales ;
  3. Amélioration de l’offre et de la qualité des infrastructures des services ;
  4. Renforcement des capacités de production/entrepreneuriales des femmes et des jeunes.

Pour rappel, l’Accord établissant la ZLECAf, signé à Kigali (Rwanda) le 21 mars 2018, est entré en vigueur le 30 mai 2019 après le dépôt du 22e instrument de ratification.

One thought on “Atelier de validation de la Strategie Nationale de Mise en oeuvre de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.