COMPTE RENDU DE LA VISITE DE LA  DELEGATION DE LA BANQUE MONDIALE AU MCTIT

Ce 23 Août  2022, une délégation de la Banque Mondiale a rendu visite au Ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme dans le cadre de la préparation du Projet de Résilience des Transports (PRT).

La délégation était composée par la Directrice du secteur des transports de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Est, la Représentante Résidente Pays pour le Burundi ainsi que d’autres experts de la Banque Mondiale du domaine des transports.

La délégation a ainsi salué les engagements du Ministère en ce qui est de la préparation de la mise en œuvre du projet et a présenté les grands axes du projet tout en mettant en exergue les innovations du projet.Elle a indiqué que les objectifs dudit projet sont surtout de fournir une connectivité routière résiliente, renforcer la capacité institutionnelle et préserver des infrastructures routières résilientes qui répondent aux aspects climatiques.

Son Excellence Madame le Ministre en charge du transport a porté une attention particulière sur la priorité de prendre en considération le contournement de la ville de Bujumbura, un indicateur clé de réduction du coût et du temps dans le cadre de faciliter la mobilité urbaine.

A ce propos,  cette délégation a fait connaitre que compte tenu de l’enveloppe allouée à ce projet, il est prévu de répondre à  ce besoin pendant la deuxième phase du projet.

Elle a ainsi promis de mener des études techniques et contribuer à la mobilisation des ressources additionnelles afin de répondre à  ce besoin de construire les infrastructures routières visant le contournement de la ville de Bujumbura.Avant de terminer les discussions, Son Excellence Madame le Ministre en charge du transport a présenté les projets susceptibles d’être appuyés par la Banque Mondiale notamment :

  • Projet de développement du Transport sur le Lac Tanganyika (corridor sud) ;
  • Projet de développement de la Mobilité Urbaine en Mairie de Bujumbura ;
  • Projet de construction du chemin de fer Uvinza-Musongati- Gitega- Bujumbura-Uvira- Kindu.

Certains aspects de ces projets ont été développés par Madame le Ministre tout en présentant certaines études de faisabilité déjà effectuées.Elle a mis un accent particulier sur les différentes potentialités non encore exploitées que regorge le Lac Tanganyika sans oublier la position géographique du Burundi comme plaque tournante.Madame le Ministre a ainsi appelé la Banque Mondiale a apporter leurs appuis techniques et  financiers afin de réaliser les projets susvisés.